Retour au calme

On connais tous, en tant que parents, ces moments où les enfants sont surexcités, et où à chaque fois qu’on leur demande de se calmer, c’est encore pire… Et lorsque nos chers petits sont dans cet état, impossible d’obtenir quoi que ce soit d’eux…

Chez nous, les heures de prédilection pour ces quarts d’heure de folie sont surtout au moment de partir quelque part ou au moment d’aller dormir. Autant dire que c’est le moment où on a le plus besoin qu’ils coopèrent et et qu’ils soient calmes…. Et si comme nous vous avez le bonheur d’avoir plusieurs enfants, vous savez aussi qu’ils s’entraînent l’un l’autre et que c’est l’escalade infernale…

Ces derniers mois j’ai eu l’occasion de tester plusieurs petits trucs pour aider le retour au calme sans que nos nerf à nous parents ne soient mis en pelotes.

La technique des bougies

Il s’agit d’un exercice de respiration pour encourager l’enfant à se concentrer sur son souffle et donc sur son ressenti. Cette technique s’inspire largement de la pleine conscience et des techniques de relaxation. Son gros avantage et qu’elle ne nécessite aucun matériel et qu’elle peut être faite partout et n’importe quand, puisqu’elle ne prend pas de place, qu’elle ne demande pas de posture spécifique et qu’elle ne fait pas de bruit.

Demandez à votre enfant de mettre sa main, doigts tendus et écartés devant sa bouche, et d’imaginer que ce sont des bougies d’anniversaire. Demandez-lui ensuite de les souffler tout doucement une par une. On peut répéter l’exercice 3 à 5 fois, éventuellement en fermant les yeux.

Une variante de cette technique et la technique du chaud et du froid. On invite l’enfant à souffler sur la paume de sa main, tantôt en ouvrant grand la bouche pour ressentir l’air chaud, tantôt en soufflant tout doucement par une petite ouverture pour que l’air soit froid. Le but du jeu est ici que l’enfant se concentre sur l’ouverture de sa bouche et qu’il ressente les sensations différentes en fonction de ce qu’il fait.

La technique du décompte

C’est une technique que je n’ai pas encore testée moi-même sur le long terme, mais qui semble assez efficace sur les deux ou trois fois où nous l’avons employée. Elle fait elle aussi la part belle à la pleine conscience, à la respiration et à l’ancrage.

Plus vos enfants sont grands, plus vous pouvez ajouter d’étapes au décompte selon votre et leur plaisir.

Ici nous nous contentons actuellement d’un décompte en 5 temps.

En général, le décompte commence sur un stop. En principe lorsque je dis stop mes enfants sont censés arrêter immédiatement toute activité. Ça c’est la théorie dans la pratique il faut bien souvent que je dise stop cinq ou six fois avant que réellement il ne s’arrête… 😅

Ensuite nous comptons à rebours de la façon suivante :

5 Mes jambes se relâchent (on secoue alors nos jambes comme si on voulait les débarrasser de fourmis imaginaires)

4 mes jambes sont ancrées (on pose alors les pieds au sol, écartés de la largeur des épaules environs, genoux légèrement fléchis)

3 mes bras et mes épaules se relâchent (on secoue alors les bras comme pour les débarrasser de fourmis imaginaires et on fait rouler les épaules pour les détendre au maximum, d’abord vers l’avant puis vers l’arrière)

2 ma nuque se relâche (on fait alors des cercles avec la tête de sorte à relâcher les tensions dans le cou et la nuque)

1 ma respiration s’apaise (on aspire alors profondément par le nez et on expire doucement par la bouche. On répète cela trois fois)

0 je suis calme et détendu

Pour le moment ça amuse beaucoup Petit’potam, mais ça l’aide malgré tout à se calmer.

Posture d’ancrage yoga

Cette technique demande un petit peu d’espace. Au début il vous faudra probablement le faire avec votre enfant, c’est donc également positif pour vous. L’avantage de cette technique réside dans le fait quelle force l’enfant à se recentrer à apaiser sa respiration et à être attentif à ce qu’il ressent et à ce qui se passe en lui.

Chez nous c’est le plus souvent la posture de l’arbre, qui fait appel à l’équilibre et au centrage.

Cependant vous pouvez aussi varier les plaisirs en travaillant avec d’autres postures comme le demi Lotus, la posture du danseur, le guerrier ou encore le chien tête en bas…

La relaxation guidée

J’utilise principalement cette technique pour la sieste et l’heure du coucher et je dois dire qu’elle est très efficace. Généralement la relaxation dure moins de 5 minutes avant que Petit’Potam ne sombre dans les bras de Morphée.

Pour ce faire vous pouvez éventuellement vous accompagner d’une musique très calme ou de sons de la nature. Parlez d’une voix calme, grave et profonde, avec un débit relativement lent et monotone.

Demander à vos enfants de s’allonger confortablement et de fermer les yeux. Ensuite invitez les à imaginer une plage, le bruit de l’océan, la chaleur du soleil… Encouragez les à détendre chacun de leurs muscles, en commençant par les pieds et on terminant par la tête. Évoquer une sensation de sérénité, de lourdeur, la sensation de s’enfoncer dans le sable comme dans un matelas, puis encouragez les savourer cette sensation de bien-être et de quiétude.

Vous pouvez également varier les relaxations en évoquant plutôt une prairie, la forêt, les étoiles, ou une pièce qui leur appartient bien à eux. Vous pouvez également intégrer dans cette relaxation des éléments de développement personnel comme par exemple le sentiment de sécurité, le fait de rayonner d’amour ou de se sentir enveloppé d’amour… Personnellement, je termine toujours la relaxation par le fait de se sentir aimé et en sécurité.

Voilà j’espère que ces petits trucs pour vous aider aussi. N’hésitez pas à nous faire part en commentaire de vos techniques pour ramener le calme et de vos impressions sur les techniques proposées ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s