Sirop de menthe maison

Dans la lignée du zéro déchet et du Sud à l’industriel, je demande les petits rafraîchissements de l’été…

Et j’ai commencé par une recette toute simple que vous trouverez d’ailleurs en tapant tout simplement dans Google, j’ai nommé le sirop de menthe.

C’est vraiment vraiment tellement bête à faire que vous n’achetez plus jamais de sirop Teisseire !

Pour 1l de sirop, il vous suffit d’un bouquet de menthe fraîche (0.5€ au marché), de 600 grammes de sucre et 60 centilitres d’eau… Nous sommes donc bien loin des 4,50 € le bidon de 750 mL bourré de colorants et de conservateurs!

Laver la menthe. Mettre les feuilles dans une casserole avec l’eau et le sucre. Porter à ébullition. Bouillir 10 minutes, laisser refroidir, filtrer et mettre dans une bouteille en verre.

Déguster bien frais, exactement comme un sirop traditionnel (1 volume de sirop pour 5 à 7 volumes d’eau)

Alors, par contre, vu qu’on parlait de zéro déchet, j’ai employé quelques tiges, en y laissant quelques feuilles pour refaire un plant de menthe, le nôtre, n’ayant pas survécu à l’hiver dernier. Le reste, je l’ai mis en pot pourri, avec des écorces de citron dans un peu de vinaigre pour parfumer mes produits nettoyants 😉

Quant aux feuilles filtrées, je les employées pour parfumer un thé (en même temps, ça l’a sucré et ça a rincé les feuilles) puis, direction le compost…

Publicités

Trucs et astuces parentalité : la course au rangement

Quel parent n’a jamais galérer à faire ranger sa chambre à ses enfants ? S’il en est un ici qui lève la main je le lapide à coups de duplos et de Kapla, parce que je n’y croyais pas une seule seconde… 😅

Alors chez nous, avec Petit Potam, généralement ça tournait à la crise, aux larmes et à des parents énervés qui finissaient par le faire eux-mêmes. Mais ça c’était avant…

Non Petit Potam ne s’est pas transformé en un petit ange qui écoute bien attentivement tout ce que lui dise ses parents… (Ce serait vraiment trop beau pour être vrai 😅😅😅) mais nous avons découvert le merveilleux pouvoir du minuteur.

Oui, Oui, le minuteur! Vous savez ce truc kitch qui fait tic-tac à côté des casseroles de nos grand-mère pendant qu’elles cuissent des pâtes…

Et bien ce minuteur a également une toute autre application : stimuler nos enfants. Le principe est très simple: vous convenez avec votre enfant d’un très court laps de temps, par exemple une minute au cours de laquelle votre enfant devra arranger un maximum d’un type de jouet, par exemple les petites autos, les crayons, les duplos, la dinette… Vous réglez le minuteur, et top, c’est parti ! À la fin du temps imparti, tout le monde s’arrête et on se félicite du bon travail. Si besoin, on relance le timer…

Le but du jeu n’est pas ici de tenir un résultat perfect du premier coup mais bien de mettre votre enfant à contribution pour ranger ses affaires. Vous devrez peut-être l’aider un petit peu, ou réserver cette astuce pour le rangement à la fin de la journée plutôt que lorsque vous comptez nettoyer sa chambre de fond en combles…

Allez, 3,2,1, à vos marques, prêt? Partez ! 😉